Le jeu sur les ailes et les leviers de pions

, par chessnaute-master

Le 21 avril prochain à 13h00 (Montréal) ou 19h00 (Paris). Durée : plus de 120 minutes.

La présentation s’adresse aux amateurs de tous les niveaux qui souhaitent améliorer leurs prises de décision sur leurs échanges et mouvements de pions.

« L’art de jouer les pions » n’est pas qu’une figure de style. C’est véritablement un art qui exige connaissances, doigté et créativité.

Les amateurs ont souvent l’habitude de se servir de ces modestes mais essentiels fantassins quand ils ne savent pas quoi faire, alors qu’il faut faire exactement le contraire : ne les jouer qu’avec une idée claire de ce qu’on doit et veux faire !

En soi, une avance de pion est toujours une arme à deux tranchants : vu son incapacité à reculer l’avance du pion affaiblit les cases adjacentes et celle(s) derrière lui, tout en amenant le combat vers la position adverse. Il faut donc soupeser soigneusement les avantages et les désavantages de tous les mouvements et échanges de pions pour en mesurer les conséquences à courts et à plus longs termes.

Cliquez ici pour tous les détails.

L’avance d’un pion peut servir une foule d’intérêts stratégiques et tactiques :

ouvrir une colonne, une rangée ou une diagonale ;
libérer une case ou créer un point d’appui pour les pièces ;
libérer un autre pion qui devient passé ou encore simplement mettre l’adversaire en zugswang, dans le cas surtout de finales de pions.
Dans cette présentation nous nous pencherons en priorité sur les leviers de pions, c’est à dire les situations où des possibilités d’ouvrir une colonne se présentent pour débloquer les pièces lourdes, et sur les avances de pions sur les ailes qui préparent l’attaque ou contribuent à étouffer celle de l’adversaire.

On verra aussi quand l’avance d’un pion du roque s’avère judicieuse et quand il faut s’en abstenir.

Que ce soit dans l’ouverture, le milieu de jeu ou la finale, l’art d’utiliser les pions pour maximiser le potentiel des pièces joue un rôle majeur autant stratégique que tactique. Des dizaines d’exemples éloquents et clairs serviront à illustrer les objectifs visés et les moyens d’y parvenir.

Les amateurs de tous les niveaux y trouveront leur compte et pourront commencer à concevoir les coups de pions avec un doigté et une expertise nettement améliorés.

Comme toujours, si vous ne pouvez y être en direct, pas de soucis, vous recevrez de toute façon le lien-vidéo !

Cliquez ici maintenant pour réserver. Le nombre de places est limité.

Au plaisir de vous parler le 21 avril prochain !

Jean Hébert