Réfléchir comme un fort joueur

, par chessnaute-master

La première chose à apprendre pour améliorer votre niveau de jeu aux échecs, c’est de penser de la bonne façon, d’avoir sa liste à faire (To Do liste), de reconnaître les conséquences des coups, les menaces réelles et quoi faire après chaque coup de votre adversaire.

La première chose à apprendre pour améliorer votre niveau de jeu aux échecs, c’est de penser de la bonne façon, d’avoir sa liste à faire (To Do liste), de reconnaître les conséquences des coups, les menaces réelles et quoi faire après chaque coup de votre adversaire.

Immédiatement après chacun des coups de votre adversaire, vous devez répondre à ses deux questions :

1) Quelles sont les MENACES de votre adversaire ?
2) Quelles sont les CONSÉQUENCES du dernier coup de votre adversaire ?

To Do liste (Liste à faire)

Après la phase de l’ouverture, selon les caractéristiques de la position, vous devriez prendre le temps nécessaire pour créer une liste de choses à faire (votre PLAN). Dans cette liste, il convient d’ajouter tout ce que vous voulez réaliser à court terme pour exploiter la position.

Exemples :
- Terminer votre développement avant d’attaquer (sortir toutes les pièces)
- Ouvrir une colonne pour vos Tours
- Ouvrir une diagonale pour vos Fous
- L’occupation de la colonne et de la diagonale ouvertes
- Créer des faiblesses dans la position de l’adversaire
- L’amélioration de la position de vos pièces (point majeur dans votre réflexion)
- Mettre votre Roi en sécurité
- L’intrusion sur la 7e ou 8e traverse avec une Tour
- Affaiblir la structure de Pions adverse
- Trouver un avant-poste pour votre cavalier
- Créer une majorité de Pions suivis d’un Pion passé
- Le blocage des Pions passés adverse
- L’obstruction des pièces adverses
- Réalisation d’une combinaison tactique

Voir en ligne : Réfléchir comme un fort joueur